Retour

L'offre d'achat

Un bien immobilier répond à vos attentes. Vous avez maintenant envie de faire une proposition au propriétaire.

Quelles informations doit contenir votre offre d’achat ? À quoi vous engage-t-elle ? Quelle est sa valeur juridique ?

Les mentions d’une offre d’achat

Pour être valable, une offre d’achat doit au moins comporter :

Mentions supplémentaires utiles (et vivement conseillées) :

Les options du vendeur

Si vous avez fait une offre au prix demandé par le vendeur...

Ce dernier ne peut plus surenchérir.

Si vous avez fait une offre à un prix inférieur...

Le vendeur a le choix entre :

Dans ces deux cas, votre offre initiale devient caduque.

L’offre d’achat ne s’accompagne jamais d’un versement d’argent.

Tout règlement est interdit avant la signature du compromis de vente. Il peut même causer la nullité de l’acte.

Privilégiez le dialogue.

Certes l’offre d’achat engage théoriquement l’acquéreur ainsi que le vendeur en cas d’acceptation. Cependant, les possibilités de recours sont nombreuses et les poursuites juridiques coûteuses.
Ainsi, un échange approfondi sur le bien lui-même, les solutions de financement envisagées, les travaux à prévoir, etc., permettront à l’acquéreur et au vendeur de mieux évaluer leurs possibilités d’accord futur.