Retour

La centrale photovoltaïque la plus grande d’Europe en Gironde

La Gironde n’est pas seulement un département propice à l’investissement immobilier. Elle est aussi le berceau d’innovations qui vont dans le sens d’un avenir prometteur.

Le groupe Neoen en est le bon exemple. Cette société qui n’était, en 2008, qu’une start-up spécialisée dans les énergies renouvelables, fait aujourd’hui figure de leader en matière de production d’électricité mêlant photovoltaïque, éolien et biomasse.
Elle a achevé, novembre 2015, à Cestas, la plus grande ferme photovoltaïque européenne.

Les chiffres sont impressionnants

L’électricité moins chère que celle d’un EPR

Nous avons coutume de dire que la production d’électricité « verte » est plus onéreuse que le nucléaire. Avec cette réalisation, l’énergie électrique solaire devient compétitive. En effet, en optimisant l’orientation des panneaux photovoltaïques et l’occupation des sols, la production d’électricité a été multipliée par 2.
Et rappelons-nous que cette production n’engendre aucun déchet.

Le solaire, domaine d'excellence français et girondin

Selon le Syndicat des énergies renouvelables, les prix vont encore baisser de 25% d'ici à cinq ans.
Mais ce sont la gestion du parc et l'ingénierie qui pèsent pour plus de la moitié dans les budgets des centrales solaires, domaines d'excellence tricolore et girondine. 

A Pessac, non loin de Cestas, une autre PME française profite du décollage du solaire : Exosun, dirigée par Frédéric Conchy, fabrique des "trackers", de véritables "robots tournesols" qui permettent aux panneaux photovoltaïques de se gorger de soleil en suivant l'orientation de l'astre au centimètre près.

Arbres pour arbres

Implanté sur une forêt dévastée en 1999, nous aurions pu reprocher une hégémonie sur des terres agricoles et forestières. Xavier Barbaro, président de Neoen garantit que l’équivalent en arbres a été planté sur le territoire girondin.